Actualité / Presse

Exposition de l'eau à la roche

Accueillir Brylinska chez soi revient à laisser entrer la glace et l’azur : un monde de couleurs et d’émotions, de douce solitude et d’intense poésie. Une toile ici, une autre là, et voilà que le bruissement des neiges nous surprend, le vent nous traverse, l’écume de blanches étincelles nous éclabousse doucement. Le monde de Brylinska nous ébranle lentement, profondément, jusqu’à nous faire pénétrer des glaciers incertains et nous muer en pèlerins d’opale, sous des lueurs boréales. Elle chuchote à travers ses toiles son amour de la mer et de la montagne, elle nous transporte des pentes givrées de neiges qui semblent éternelles au feu d’une braise qui murmure, tel un ange qui nous fait voir l’au-delà du mirage.

Partager :